Ce site est destiné uniquement aux professionnels de santé exerçant en France

Menu

Close

S'identifier | Créer un compte  Se déconnecter Nos médicamentsNos Aires thérapeutiquesNos Aires thérapeutiquesDermatologieDermatite AtopiqueEndocrinologieFocus AcromégalieTroubles de la croissanceHématologieHémophilieInfectiologieInfections Invasives à MéningocoqueInfections à PneumocoqueCovid-19 & vaccinsMaladies CardiovasculairesATTR-CMNeurologie
Maladie de Duchenne
OncologieCancer du sein métastatiqueConsultation de suiviPactOncoCancer du poumonMyélomeVaccinologieCovid-19 & vaccinsCalendrier vaccinal interactifVaccination en pharmacie
Pour votre pratiqueRessources & Services Documents EvènementsVidéosNous Contacter

Vous avez la possibilité de déclarer un évènement indésirable en fin de page 

Menu

Close

À proposÀ proposQu’est-ce que la dystrophie musculaire de Duchenne ? Les manifestations de la dystrophie musculaire de DuchenneDiagnosticPrise en chargeRessources & servicesRessources & servicesDocumentsVidéos
Qu’est-ce que la dystrophie musculaire de Duchenne ?

​​​​​​​ Temps de lecture : 1min30

Découvrez cette maladie rare qui entraine une dégénérescence progressive de l’ensemble des muscles de l’organisme

La dystrophie musculaire de Duchenne (DMD), ou myopathie de Duchenne, est une maladie génétique rare qui provoque une dégénérescence progressive de l’ensemble des muscles de l’organisme. Maladie causée par une anomalie monogénique, elle est liée au gène DMD, responsable de la production d’une protéine impliquée dans le soutien et l’intégrité de la fibre musculaire lors de la contraction : la dystrophine.(1)

1987
Année de la découverte de la dystrophine(2)


Les personnes atteintes de dystrophie musculaire de Duchenne subissent ainsi un déficit complet en dystrophine, créant des dommages à chaque contraction musculaire ainsi qu’une destruction des fibres qui constituent les muscles squelettiques, les muscles lisses et le muscle cardiaque. Alors même que des cellules souches musculaires tentent de régénérer le tissu musculaire lésé, ce processus est vite débordé et la dégénérescence finit par l’emporter. Cette dégénérescence crée une atrophie et une faiblesse musculaire progressive.(1)


Maladie héréditaire

99,9% des malades sont des hommes(1)

La DMD est une maladie héréditaire transmise selon le mode autosomique récessif avec toutefois 30% des cas de novo. L’anomalie génétique responsable étant portée sur le chromosome X, elle touche en grande majorité les hommes. Les femmes peuvent être porteuses d’une mutation affectant ce gène, et donc transmettre la maladie à leur enfant, sans pour autant développer la maladie, puisqu’elles possèdent deux chromosomes X et disposent donc de deux copies du gène DMD. Lorsqu’elles présentent un gène DMD muté, les femmes ont un risque de 50% de donner naissance à un enfant - garçon ou fille - porteur de l’anomalie génétique.(1)

Toutefois - et c’est ce que l’on appelle les cas de novo - dans un tiers des cas, la mutation responsable de la maladie survient spontanément chez l’enfant, sans que sa mère la lui ait transmise génétiquement.(1)

Plus de 7 000 mutations différentes ont été recensées dans le gène DMD(3). Les conséquences directes de la mutation pathogène du gène DMD peuvent être :  

  • Quantitatives (disparition ou diminution de la dystrophine)
  • Qualitatives (fonction ou localisation aberrante de la dystrophine)(4)

Dystrophie musculaire progressive la plus fréquente chez l’enfant, la myopathie de Duchenne atteint 1 garçon pour 3 300 naissances de garçons, soit 150 à 200 nouveaux cas potentiels par an en France.(5)

Références1. Site de l’INSERM - La science pour la santé. Dossier « Myopathie de Duchenne ». (2012, 1 décembre).  (Consulté le 07/06/2021)
​​​​​​​2. Léger, J., Augier, N., Léger, J., Mornet, D., & Pons, F. (1991). La ou les dystrophine(s) trois ans après leur découverte. médecine/sciences, 7(8), 806.
3. Bladen, C. L., et al. (2015). The TREAT-NMD DMD Global Database : Analysis of More than 7,000 Duchenne Muscular Dystrophy Mutations. Human Mutation, 36(4), 395-402.
4. Leturcq, F., & Tuffery-Giraud, S. (2015). Aspects génétiques et moléculaires des dystrophinopathies. Archives de Pédiatrie, 22(12), 12S3-12S11.
5. Site de la Haute Autorité de Santé. Filière de santé Maladies rares / Maladies neuromusculaires. (2019, novembre). Dossier « Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS) Dystrophie musculaire de Duchenne. (Consulté le 07/06/2021)
Prise en charge Accédez à la page Loading
Diagnostic Accédez à la page Loading

Pfizer, Société par actions simplifiée au capital de 47.570 €. Siège social 23-25 avenue du Docteur Lannelongue – 75014 Paris
433 623 550 RCS Paris Locataire-gérant de Pfizer Holding France
Réf PP-RDP-FRA-0086 - Page mise à jour le 30/09/2022

Pour déclarer un évènement indésirable relatif à un médicament ou produit Pfizer, veuillez contacter le département de pharmacovigilance 


[email protected] ou au 01 58 07 33 89 

Compte PfizerPro Compte PfizerPro 

Pour accéder aux documents, ressources et recevoir des informations sur les médicaments promus par Pfizer.

Sign in or RegisterS'identifier | Créer son compte 

Ce site est destiné uniquement aux professionnels de santé résident en France 

 

Copyright © Pfizer. Tous droits réservés

 

PP-UNP-FRA-0367

Pour professionnels de santé exerçant en France Les contenus de ce site sont exclusivement destinés aux professionnels de santé français et contiennent des informations promotionnelles. 


Je confirme que je suis un professionnel de santé exerçant en France.

Si vous sélectionnez "Non", vous serez redirigé vers notre site www.pfizer.fr​​​​​​​

Oui Non
Vous quittez le portail Pfizerpro ​​​​​​​
​​​​​​​ ​
Souhaitez-vous poursuivre ?
​​​​​​​
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​